Rendez-vous en terre inconnue pour mieux vous connaitre

Rendez-vous en terre inconnue pour mieux vous connaitre

Ma femme et moi nous avons découvert il y a peu  une série de documentaires « Rendez-vous en terre inconnue »(oui nous sommes en retard :D) .  Le principe est le suivant: une célébrité française part vers une destination surprise rencontrer une tribu  qui a réussi à conserver jusqu’à nos jours un mode de vie ancestrale. Nous sommes alors projetés dans une partie de notre planète que nous méconnaissons, chez un peuple qui vit d’une façon bien différente de la nôtre. Nous découvrons grâce à Frédéric Lopez et toute son équipe leurs croyances, leurs peurs et leurs tabous. Cette découverte nous permet de comparer ces limitations avec les nôtres et suscitent forcement la réflexion.

rendez-vous en terre inconnu

Dans le premier épisode Muriel Robin et Frédéric Lopez partent en Namibie (Afrique australe) chez les Himbas.  Même si leur nom de tribu ne vous dit rien, je suis sûr que vous avez déjà vu des photos de leurs clans . Le corps et les cheveux de ces femmes sont enduits d’ocre rouge, donnant la sensation à ceux qui les regarde d’être au milieu d’un film mêlant « Le 5e éléments » et « Avatar ».

femme himbaLes femmes Himbas possèdent  une autre particularité: elles se baladent seins nus.  Selon notre système  de croyance (je vous défie de vous balader sein nu dans Paris et de braver de ce fait la loi) l’image de leurs poitrines dénudés pourrait nous donner la sensation que ces femmes  non aucun tabou, ni aucune timidité  vis-à-vis de leur corps.

Pourtant, il existe une zone du corps qui ne peut pas être montrée en public et qui de ce fait est continuellement recouvert de bracelet: il s’agit de la cheville !

Cela  signifie donc que selon, leur point de vue toutes les femmes qui se baladent les chevilles nues sont des femmes libérées .

Nous sommes tous des êtres humains et pourtant nous possédons des systèmes de croyances opposés. Qui a raison ? Et de ce fait qui a tord ? Et pourquoi ? Qui est le juge ? Et si personne n’avait ni raison, ni tord ? Et si notre mode de vie était uniquement lié aux système de croyances de nos ancêtres que nous continuons à appliquer sans le mettre en question ?

Dans un autre  épisode Charlotte de Turckheim part chez les Nénètses en Siberie (Russie). Au cours d’une conversation avec l’une des femmes du clan elle apprend que leur vie est dictée par de nombreux interdits.  Ces restrictions  ne possèdent aucune explication rationnelle. Par exemple les femmes (et seulement les femmes) non pas le droit de passer derrière le tchoum (l’habitation traditionnel). Elles doivent effectuer de grand détour pour réaliser leur activité quotidienne.

https://youtu.be/0XO2My31m6g?t=1h13m23s

Une question alors me taraude ? Quels sont les croyances qui  nous limitent quotidiennement et que nous avons acceptées car des hommes et des femmes il y a des milliers d’année ont décidés que « c’était bon pour nous » ? Et comment créer un changement et rompre avec ce statu quo ?
De mon humble avis c’est là que ce trouve l’un des défis de chaque génération.  Rompre avec les croyances ancestrales qui accompagnent et limitent l’évolution de l’être humain.

Jean-Romain Michaux

Ma mission de vie est de permettre à chaque être humain d'exprimer pleinement son potentiel, de rompre ses peurs, ses doutes ses culpabilités. De voir plus grand, plus haut, plus loin. De vivre la vie de ses rêves et de rayonner. Je suis chiropracticien sur Madrid et conseiller via skype partout dans le monde. Contacter moi.

Laisser un commentaire

Fermer le menu